Notre matériel photo & vidéo

Vous êtes plusieurs à nous l’avoir demandé en privé sur Facebook ou par mail : quel est votre matos photo et vidéo lors de vos voyages ? C’est pourquoi j’ai décidé de piquer la plume à Adèle et de rédiger cet article !

La base : l’appareil photo

Notre premier appareil, le Canon EOS-M

  • Lors de notre road-trip de 3 mois en Asie du Sud-Est, nous avons emporté avec nous notre petit EOS-M de chez Canon. C’est un capteur de 18Mpx de type APS-C, aussi appelé micro 4/3. Disons que son point fort était sa compacité ! Vraiment idéal pour le voyage, il n’est pas du tout encombrant. Il y a la possibilité d’avoir 3 objectifs dans cette gamme, ce qui permet de varier ses compositions.
  • Quelques défauts, quand même, il en faut quelques uns !
    • Le premier que l’on connaissait avant de partir : son autonomie très faible… Nous qui aimons photographier dans tous les sens ! Nous avons dû nous équiper de 3 batteries au total en prévision. Il s’est avéré que 2 batteries auraient suffit !
    • Un autre défaut, lorsque nous le poussions un peu hors de sa zone de confort : le travail en faible luminosité… Eh oui, la sensibilité ISO était compliquée pour lui (ISO 400-800 max). Le trépied était très vite indispensable.
    • Ce sera le dernier défaut, promis ! Son manque de réactivité… Sa mise au point est lente et pas toujours précise, il fallait parfois s’y reprendre en plusieurs fois pour arriver à une photo nette ! Et on ne vous parle même pas en faible luminosité, parfois la mise au point était tout bonnement impossible ! Cela était dommage pour prendre certaines scènes de vie qui se passent en peu de temps..

Pour conclure malgré ses petits défauts, l’EOS-M a été un très bon appareil pour démarrer, il a été très pratique car très peu encombrant et plutôt léger avec un poids de 260g pour le boitier nu (important pour le voyage). Nous avions pris 2 objectifs pour le road-trip : le 18-55mm (vendu dans le pack) ainsi que le 55-200mm pour pouvoir s’approcher de certaines scènes sans avoir à bouger ! 

Notre appareil actuel, le Nikon D750

Le boitier

Suite à ce road-trip, l’envie d’aller plus loin et d’essayer un nouveau genre d’appareil : les appareils full frame,  nous a poussé à changer ! Mais pourquoi ?!

appareil-photo-nikon-d750d750-appareil-photo-nikon

  • L’avantage du full frame en général par rapport au capteur APS-C : il s’agit d’un capteur plus grand donc meilleure réactivité et meilleure netteté en basse luminosité. Mais aussi la possibilité d’en mettre plus sur la photo! –Mais qu’est-ce qu’il raconte?!– En effet, un Full frame équipé d’un objectif 24mm est plus « grand angle » qu’un capteur APS-C équipé du même objectif. Je ne vais pas rentrer dans les détails techniques mais ceci est dû à la taille des capteurs.
  • Nous trouvons le Wi-Fi intégré ! Quoi de plus important pour un blogueur ou tout fan de réseaux sociaux que de publier une photo sur Instagram/Facebook le plus simplement possible ? Avec cet appareil, c’est hyper facile : on active le Wi-Fi, le smartphone s’y connecte, on exporte vers le téléphone et HOP ! Le tour est joué !
  • Le dernier avantage que nous soulignerions, la possibilité de faire des vidéos en qualité 1080p à 60 images/sec, ce qui est largement suffisant pour nous.

Voici la liste des défauts, qui ne seront que des défauts liés aux appareils Full frame en général. Il s’agit bien-entendu du poids… Nous sommes passés de 260g à 840g (seulement le boitier), mais bon… Il faut savoir ce que l’on veut ! Et bien entendu, le prix du Nikon D750 que nous avons acheté d’occasion car il vaut tout de même dans les 1500€ neuf. Mais bon, quand on aime on ne compte pas !

Les objectifs

Actuellement, nous disposons de 3 objectifs afin de pouvoir s’adapter aux différentes situations et au rendu que l’on souhaite.

  • Le premier acheté a été le AF-S Nikkor 50mm avec une ouverture de 1.8 idéale pour la photo à main levée en faible luminosité. Il reste à un prix abordable pour faire de très belles photos, on dit qu’il reproduit l’angle de vue de l’œil.

objectif nikon 50 mm monture fx f1.8objectif 50 mm f1.8 monture fx nikon appareil photo

  • Le deuxième qui est venu se greffer rapidement : le AF-S Nikkor 24-85mm f3.5/4.5. Nous l’avons acheté car nous avions prévu notre road-trip en Autriche, et le 24mm était indispensable pour prendre les paysages avec un maximum d’angle.

objectif nikon fx 24 85 mm f3.5 f4.5objectif nikon 24 85 mm monture fx f3.5 f4.5

  • Le dernier achat a été le Sigma 105mm f2.8 Macro. Pourquoi ? Parce que !… Nous avons voulu tester la macro qui ouvre un nouvel univers. Puis, malgré la macro, il reste un 105mm avec une ouverture de 2.8, ce qui permet de prendre des éléments en photo et des les mettre en valeur grâce au magnifique flou d’arrière plan.

objectif sigma 105 mm f2.8 macroobjectif sigma 105 mm macro f2.8

Les accessoires

L’appareil photo en lui-même c’est bien, mais on peut faire mieux, en y ajoutant quelques accessoires.

  • Les cartes SD; ça parait tout bête mais lors de notre voyage en Asie du Sud-Est, je n’avais pas moins de 80Go en cartes SD. Je changeais de cartes pour chaque pays, histoire de ne pas tout mélanger !
  • Le trépied est de la marque Manfrotto, réputée pour sa qualité. De plus, ce trépied est compact ce qui est toujours recherché quand on part en voyage. Accessoire indispensable pour prendre les photos de nuit et pourquoi pas se prendre en couple quand nous ne sommes que 2 !

trepied manfrotto appareil photo

  • Les filtres de la marque Hoya, ce sont des accessoires plus qu’utiles pour améliorer vos photos. Pour moi, le filtre le plus important : le filtre polarisant. Celui-ci permet de limiter les reflets dans l’eau, atténue le voile que l’on peut avoir et ajoute un peu de saturation. Un autre filtre : le filtre à densité neutre, celui-ci est utilisé pour prendre des photos en pose longue lorsque qu’il fait jour pour donner un effet sympa avec l’eau, par exemple. Enfin, un filtre anti-UV est utile pour protéger son objectif d’éventuels chocs. Faites attention à choisir le diamètre qui correspond à l’objectif !

filtre hoya ND 1000 ND 8 polarisant anti UV

Le petit plus, le Fujifilm Instax mini 8

Cet appareil permet de faire de petites photos au format « porte-feuille » de type Polaroïd. L’essayer c’est l’adopter, on retrouve un effet vintage sur les photos. Photo un peu cramée ? Un peu sombre ? De travers ? Ce n’est pas grave, elles ont toutes un charme. Les recharges sont disponibles en version normale, bords colorés ou monochrome.

fujifilm appareil photo polaroid instax 8exemple photo instax 8 polaroid vignettes

Les milieux hostiles, la GoPro

La caméra

Avant notre départ pour l’Asie du Sud-Est, nous voulions une action-cam pour pouvoir en filmer un maximum peu importe le milieu. Histoire de ne pas être déçus, nous avons opté pour la GoPro Hero5. Mais pourquoi ?

go pro hero 5 action cam

  • Il faut avouer qu’elle n’a pas beaucoup de défauts… Elle peut filmer en 4K à 30images/sec, en 2.7K à 60i/s, 1080p à 120i/s, etc. Il est aussi possible de photographier au format RAW.
  • Elle dispose aussi d’une stabilisation électronique plutôt efficace.
  • Comme pour le D750, le Wi-Fi est intégré à la GoPro. Grâce à l’application Capture, il est possible de contrôler tous les paramètres de cette dernière, de visualiser ce qu’elle filme en se tenant à plusieurs dizaines de mètres.

Ah si un petit défaut ! La faible luminosité ne lui réussit pas vraiment, les clichés virent au vert ou au violet…

Les accessoires

Le souci de GoPro, c’est le manque d’accessoires dans le pack d’origine… C’est-à-dire que nous n’avons que la caméra ! Donc pour le reste, on repasse à la caisse.

  • Le premier accessoire complètement indispensable, la carte micro SD… Eh oui ! Elle n’est pas incluse, nous sommes donc partis sur une 64Go avec une grande vitesse d’écriture afin de suivre le débit du 4K.
  • Le deuxième objet de base, la perche à selfie 3 en 1 qui a un trépied inclus dans la poignée.

Gopro perche selfie hero 5

  • Une batterie supplémentaire n’est pas de trop. Avec la carte micro SD de 64Go, nous pouvons enregistrer 2 heures. Mais une seule batterie ne le permet pas !

Dans les accessoires moins indispensables mais qui donnent toujours un effet sympa, on peut noter :

  • Le harnais, qui permet d’avoir la GoPro sur le torse et donne un effet immersif lors d’activités sportives par exemple. Nous n’avons pas pris le harnais de la marque GoPro car celui que l’on possède est très bien.

harnais go pro gopro hero 5 action cam

  • La ventouse ! Nous l’avons prise pour notre road-trip en Autriche. L’effet timelapse sur la voiture avec les routes sinueuses du Grossglockner est juste sublime.

Gopro-go-pro-hero-5-ventouse

  • Pour le road-trip en Asie, nous avons acheté un chargeur à double emplacement pour charger 2 batteries en même temps. Pratique pour tout recharger en une nuit !

double chargeur go pro gopro hero 5 action cam

  • Le dernier accessoire dispensable mais qui donne un effet magnifique, c’est le dôme. Il permet de faire un cliché air-eau. De plus, vous aurez une poignée flottante avec le pack, ce qui évite de faire comme nous et de dépenser de l’argent pour acheter la poignée GoPro !

dome gopro

Le Mavic Pro, le petit aux allures de géant

Le drone

Pourquoi être passé au drone ? Parce qu’il permet d’avoir une angle de vue impossible à avoir en temps normal. Le cliché du Mavic est toujours sublime. Tout simplement !… Bon OK, j’avoue aussi que c’est un peu comme retomber en enfance, qui n’a jamais rêvé de voler ? Il permet aussi de faire des vidéos qui ont plus de professionnalisme.

mavic-pro-dji-drone-quadricoptere-quadricopter

Mais alors pourquoi celui-ci en particulier ? Disons tout d’abord que DJI a pignon sur rue, et reste une marque de confiance. –OK, mais pourquoi pas le Spark ou un Phantom ?- Tout simplement car chacun a un défaut, le Spark est certes très petit… Mais a une autonomie vraiment insuffisante ! A l’inverse, le Phantom a une bonne autonomie… Mais est hyper encombrant. Impossible de le prendre en randonnée, ou alors on ne prend que le drone ! Le Mavic, lui, a une autonomie correcte (27min) pour un encombrement maîtrisé (pliable). Les autres avantages de cette bestiole :

  • La caméra de ce drone est stabilisée sur 3 axes, autant dire que les vidéos sont hyper stables. Elle est équipée d’un capteur de 12Mpx et la possibilité de filmer en 4K à 30i/s, 2.7k à 30i/s ainsi qu’en 1080p à 96i/s.

mavic pro drone quadricoptere quadricopter objectif camera 12mpx dji

  • Les modes de pilotage intelligents incorporés à l’application sont un gros plus. Personnellement, nous avons testé le mode « Follow Me » qui, comme son nom l’indique, permet au drone de vous suivre sans toucher à la télécommande.
  • Lors de la première mise en route, un point m’a choqué (dans le bon sens !) : la stabilité de ce quadricoptère. Celui-ci est en fait calé sur 3 axes en temps réel (position GPS + Altitude), ce qui fait que quand nous ne touchons plus la télécommande, le Mavic Pro fait un vol stationnaire sans aucune dérive même s’il y a un léger vent.

mavic pro drone dji quadricoptere quadricopter

Bon dans cet océan de louanges, il va bien falloir trouver un défaut ! Mais ce n’est pas dû au Mavic en lui-même mais plutôt au drone en général. Il est très important de connaître les réglementations dans les pays que l’on visite car il n’est pas impossible que votre petit bijou ne passe même pas la frontière ! Ça serait très, très moche… Donc nous utilisons ce site qui référence toutes les lois dans le monde entier et en temps réel ! Pour ce qui est de la France, il est important de suivre les 10 règles imposées par la DGAC que vous trouverez partout sur le net.

Les packs

Ce petit bijou de technologie est vendu sous 2 formes de packs :

  • La première version, la moins onéreuse, est le pack Mavic Pro où vous ne trouverez que le drone (heureusement !), la télécommande, une seule batterie, ainsi qu’un chargeur pour la batterie. Sachant que l’on a que 23 minutes (réelles) de vol, nous avons trouvé ce pack un peu juste pour faire nos vidéos. Disons qu’il est idéal pour quelqu’un qui veut tester dans un premier temps et mettre un peu d’argent plus tard pour acheter des batteries supplémentaires !
  • La seconde version est le pack Combo Mavic Pro qui lui comprend, bien-entendu, le drone et la manette. Mais aussi un total de 3 batteries soit 1 heure de vol ! Une station de chargement pouvant aller jusque 4 batteries à charger, une sacoche de transport qui est de bonne qualité ainsi qu’un chargeur allume-cigare. Ce pack s’est avéré être l’idéal pour nos voyages.

Pack-combo-mavic-pro-dji-quadricoptere-quadricopter

Les accessoires

Il y a plein d’accessoires permettant de personnaliser son Mavic Pro. Mais personnellement, je ne vois qu’un type d’accessoire vraiment indispensable pour améliorer la vidéo:

  • Ce sont les filtres ND, le même type que ceux vus plus haut pour l’appareil photo. Ils évitent d’avoir un effet désagréable de saccades sur vos vidéos, en ralentissant la vitesse d’obturation de la caméra en fonction de la luminosité. Pour éviter de rentrer dans des détails techniques, il suffit de regarder le tableau de correspondance que je mets juste après !

tableau filtres densité neutre mavic pro

 

Je me suis contenté de ce pack de filtres à densité neutre, ils font très bien l’affaire.

filtre-nd-32-8-16-mavic-prond-32-mavic-pro-filtre

  • Un petit objet qui est utile à avoir, c’est ce protège télécommande qui permet de mettre la manette dans un sac sans craindre pour les mini-joysticks. Pas cher, il permet d’éviter une réparation très chère !

protection stick télécommande dji mavic pro (2)

  • Un accessoire pas du tout indispensable mais que je trouve très pratique, c’est la piste de décollage qui permet de poser son drone au propre. Suivant les sols, le drone détecte s’il est assez plat ou non pour se poser. Du coup, parfois il ne se pose pas ! Par exemple dans des herbes un peu hautes ! Après, il est toujours possible de désactiver certains capteurs pour pouvoir le faire décoller et atterrir à la main. Mais il faudra être très prudent, je pense que les hélices peuvent transformer des doigts en rondelles de saucisson !

piste decollage drone mavic pro djiensemble-materiel-blogtrip

Je pense que l’on a fait le tour de notre matériel, même si quelques achats sont encore à venir, comme un téléobjectif ou encore un grand sac à dos pour tout ranger !

Petit disclaimer : cet article ne sert pas à « étaler » notre matériel mais seulement à vous donner quelques retours d’expériences pour vous aider à y voir un peu plus clair.

A bientôt pour de nouveaux instants nomades 🙂

 signature adele aurelien instant nomade

Catégories :Equipement, Non classéÉtiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s