Tenerife | Les 9 incontournables de notre roadtrip

Tenerife est sans doute l’île la plus hétéroclite et variée des Canaries; plages, randonnées, volcans, forêts, falaises… il y en a pour tous les goûts ! Découvrez nos 9 indispensables pour un roadtrip d’une semaine sur l’île de l’éternel printemps.

Après l’exploration de l’île de Lanzarote du Nord au Sud, nous poursuivons notre découverte des îles Canaries et nous rendons sur la plus grande d’entre elles, Tenerife.

carte tenerife

Avec plus de 5 millions de touristes par an, elle est la plus fréquentée de l’archipel, plébiscitée par les voyageurs en quête de farniente, de plage et de soleil. Malheureusement trop souvent dépeinte comme une « île à touristes », et parfois décriée pour ses stations balnéaires et son tourisme de masse, vous allez voir que Tenerife recèle pourtant de multiples richesses, bien loin des clichés d’une île surfaite.

A Tenerife, il y en a pour tous les goûts ! Des plages, aux randonnées dans la forêt dense de l’Anaga ou sur les terres volcaniques du Teide, en passant par les falaises du Teno, Tenerife est selon nous l’île la plus diversifiée et hétéroclite des Canaries. La grande variété des lieux que l’on y trouve et des activités que l’on peut y effectuer nous pousse à dire que Tenerife peut répondre à toutes les attentes de voyage 🙂

BON A SAVOIR 💡

La diversité des espaces naturels de Tenerife est tout simplement incroyable. Du Nord au Sud de l’île se côtoient des paysages et des climats bien différents. Alors que le Sud de l’île est sec et chaud, le Nord est plus pluvieux et humide, même si la température moyenne de l’île oscille autour des 22° toute l’année 😍

Voici les 9 activités et lieux incontournables que nous retiendrons de ce roadtrip d’une semaine.

N°1 : Fouler les terres volcaniques du Teide

Notre coup de cœur incontesté ! 💓

Le parc naturel du Teide est l’un des espaces naturels les plus incroyables et surprenants qu’il nous ait été donné de voir. Imaginez-vous… des vastes champs de lave à perte de vue, des concrétions rocheuses plantées dans le sol, comme tombées du ciel, des volcans en toile de fond, et puis des forêts de pins qui apparaissent ça et là dans ce décor irréel. Le parc du Teide nous a laissés bouche bée, tout simplement.

volcan teide tenerifeteide tenerife

Pour l’appréhender au mieux, n’hésitez pas à emprunter l’un des nombreux sentiers de randonnée qui le jalonnent, il y en a pour toutes les envies.

  • Nous vous recommandons particulièrement la randonnée n°3 « Roques de Garcia » : durée 1h30, difficulté facile/moyenne (grosse montée à la fin). Nous n’avons pas encore visité le Grand Canyon aux Etats-Unis, mais le paysage que l’on a découvert lors de cette randonnée en avait tous les airs !

randonnée teide teneriferoques del garcia tenerife

  • Nous avons aussi beaucoup aimé la randonnée n°13 « Samara » : durée 2h, difficulté facile/moyenne. Avec cette randonnée, on découvre une autre facette du Parc. Ici, ce sont les forêts de pin vertes mêlées à la terre ocre et aux roches noires, qui ravissent les yeux de contrastes ! Avec toujours le majestueux Teide en arrière-plan, surveillant chacun de nos pas.

parc teide teneriferandonnee parc national parque nacional del teideparc national parque nacional del teide

BON A SAVOIR 💡

Pour explorer le Parc en toute sérénité, rendez-vous en amont au centre des visiteurs d’El Portillo, où vous pourrez trouver une carte de toutes les randonnées disponibles et des informations sur la météo.

N°2 : Monter au sommet du Teide

La star du Parc national du Teide, c’est bien entendu le volcan qui lui a donné son nom, l’incroyable Teide, le plus haut sommet d’Espagne. Bonne nouvelle : on peut grimper sur son pic ! Deuxième bonne nouvelle : l’ascension prend moins de 30 minutes et ne requiert pas de compétences particulières ! Moins bonne nouvelle : il faut réserver au moins 2 mois à l’avance pour espérer décrocher ce fameux passe-droit. Ce qu’on a pas réussi à faire 😦 (ben oui, en planifiant ce voyage 2 semaines avant de partir aussi… 😂).

En guise de consolation, on peut tout de même atteindre les 3500 mètres d’altitude, soit environ 200 mètres nous séparant du cratère sommital, avec 2 options : le téléphérique (option facile) ou la marche (option sportive). Un petit regret tout de même de ne pas avoir pu atteindre le bout du bout du volcan. La vue en haut du téléphérique est tout de même incroyable, et on peut emprunter des sentiers qui nous mènent à différents panoramas.

vue sommet teidesommet teide teneriferandonnée teide

Pour une prochaine fois, on aimerait gagner le haut du téléphérique à pieds (5h de rando), dormir dans le refuge prévu à cet effet, et partir au petit matin admirer le lever de soleil en haut du volcan. Ça doit être une sacrée expérience !

BON A SAVOIR 💡

Tarif du téléphérique : 27€ l’aller-retour pour les adultes non résidents

On peut aussi prendre l’aller seulement, et redescendre à pieds (environ 5h de marche), ou l’inverse.

Vous n’êtes pas les seuls à vouloir monter au 7ème ciel… Nous vous conseillons d’acheter vos billets en avance sur le site en ligne du Teide. Un horaire de montée vous sera alors indiqué; vous ne perdrez pas de temps dans la file de la caisse.

Pour plus de renseignements, c’est par ici !

N° 3 : Arpenter les villes coloniales hautes en couleurs

On change de décor, pour se diriger vers les villes coloniales de Tenerife, qui méritent elles aussi le détour, notamment 3 selon nous.

La Orotava

Avec ses nombreuses maisons coloniales à balconnets, La Orotava est une charmante bourgade dont le centre ville est classé ensemble historique et artistique. A faire : déambuler dans les rues pour admirer les façades colorées et les casas coloniales datant des XVIIème et XVIIIème siècles. Manger des spécialités canariennes au restaurant « La Duquesa » pour quelques euros. Puis aller digérer avec une petite balade dans le jardin botanique du centre ville.

façade villa la orotavavilla la orotava teneriferuelle la orotava tenerifefaçade la orotava tenerife

La Laguna

Deuxième ville colorée où il fait bon flâner, pour profiter de l’architecture des demeures seigneuriales, des bâtiments historiques, et notamment de sa belle église bleue. Classée au patrimoine de l’humanité par l’Unesco, la Laguna est aussi très agréable de par ses nombreux cafés et restaurant qui jalonnent les rues piétonnes.

rue la laguna tenerifeeglise la laguna tenerifevilla la laguna tenerife

Garachico

Notre 3ème ville coup de cœur, dont le centre historique et artistique incroyablement conservé dégage un charme fou, mais tout de même bien différent de La Orotava et la Laguna. Ayant chacune leur singularité, ces 3 villes méritent toutes d’être explorées. A Garachico, on trouve aussi des piscines naturelles aménagées et gratuites, en plein centre ville. Un gros plus bien appréciable sous le soleil des Canaries ☀️

vue garachico tenerifeplace garachico tenerifefête garachico tenerifegarachico tenerifeeglise garachico tenerife

N°4 : Explorer les forêts du parc rural de l’Anaga

Dans un tout autre style que le parc naturel du Teide, l’Anaga vaut lui aussi son pesant de cacahuètes :). Ici, les volcans ont laissé place à des chaînes de montagne, les concrétions rocheuses à des falaises escarpées, la terre volcanique à des forêts denses et humides. Ici, la brume semble ne jamais vouloir se détacher des arbres, conférant à cet espace naturel protégé une atmosphère quasi mystique. Situé au Nord-Est de l’île, l’Anaga se vit et se découvre surtout en empruntant l’un des nombreux sentiers qui le jalonnent.

randonnée anaga tenerifemontagne anaga tenerife

Parmi les nombreuses randonnées proposées, nous avons opté pour celle au départ de Cruz del Carmen qui se dirige vers Chinamada, en passant par le mirador de Aguaide (sentier PR TF 10),  puis qui rejoint le point de départ en passant par Los Carboneras. La randonnée commence pendant quelques kilomètres par une balade dans la forêt de laurisylve (subtropicale humide) typique de l’Anaga, puis débouche sur le village de Chinamada, où se trouvent des maisons semi-troglodytes et où l’on a eu la chance d’assister à une fête religieuse populaire, la romeria. C’est également ici que l’on a rencontré la famille nomade En route mauvaise troupe avec qui on échangeait sur les réseaux sociaux :). Le hasard fait bien les choses !

foret anaga randonneeparc anagavegetation anagaterrasse anaga

BON A SAVOIR 💡

Avant d’entamer toute randonnée, rendez-vous au centre d’information des visiteurs à Cruz del Carmen pour vous procurer une carte des sentiers.

N°5 : Se perdre dans les ruelles de Masca, le village le plus pittoresque de l’île

Masca est un village escarpé et empierré au charme absolu ! D’ailleurs, c’est ici qu’a été prise la photo de couverture du Guide du Routard des Iles Canaries 2018. Garez-vous en haut du village, puis perdez-vous dans ses ruelles ensoleillées. Arrêt obligatoire au premier café du coin, Casa Requelme, pour la dégustation d’un jus de fruit maison avec une vue plongeante sur le village et ses gorges, dans un décor atypique. On adore !

village masca tenerifepalmier tenerifemasca tenerifegorges de masca

D’ailleurs, la Randonnée des Gorges de Masca, la plus belle de l’île paraît-il, permet de traverser ces dites gorges pour rejoindre une plage en contrebas du village. Attention cependant, elle est non officielle, car considérée comme potentiellement dangereuse (chutes de pierres); l’accès au sentier de randonnée était d’ailleurs fermé lors de notre passage à Masca.

N°6 : Plonger dans les piscines naturelles de l’île

Il existe plusieurs spots de piscines naturelles à Tenerife, formées par la roche volcanique; nous nous sommes rendus à la Charco de la Laja. On ne peut pas dire qu’on était les seuls à avoir eu cette idée, mais il y avait largement de la place pour profiter de l’eau délicieuse de l’océan, et du spectacle des vagues venant se briser avec fracas sur les rebords du bassin naturel.

charco de la laja tenerifepiscine naturelle tenerife

Comme mentionné plus haut, à Garachico, des piscines naturelles ont elles été aménagées, et vous pouvez profiter d’un grand espace de baignade dans l’océan, en toute sécurité. Une bonne alternative à la plage !

N°7 : Sillonner la 3ème merveille de l’île, le parc rural du Teno

Situé au Nord-Ouest de l’île, le Parc rural du Teno fait lui aussi partie de nos indispensables. Son paysage : de grandes crêtes acérées et tout comme l’Anaga, une dense végétation composée de lauriers et de bruyères géantes. Pour l’appréhender au mieux, il doit également être exploré en son cœur grâce à des randonnées. Là encore, de nombreux sentiers balisés de différents niveaux de difficultés existent.

Parmi toutes les randonnées proposées, nous avons opté pour la randonnée en boucle Sendero Circular : Los Pedregales – Teno Alto – La Tabaida – Los Pedregales. Elle emprunte les sentiers TF-57 et TF-51 pour rejoindre ensuite Los Pedregales par le sentier TF-52.2. Une belle randonnée circulaire de 3h30 sans les pauses, qui permet d’atteindre plusieurs panoramas intéressants.

teno tenerifecactus tenerifeparc teno teneriferandonnée teno tenerife

BON A SAVOIR 💡

Comme pour les autres parcs, il est préférable de se rendre au centre des visiteurs à Los Pedregales pour vous procurer une carte des sentiers. Attention, le centre d’information est ouvert de 9h à 14h seulement.

N°8 : Se rendre à l’extrémité Ouest de l’île, au Phare du Teno

Joli spot photographique, jolis points de vue, la pointe du Phare du Teno vaut assurément le coup d’œil. Possibilités de se baigner également, mais beaucoup de monde. On ne peut pas visiter le phare malheureusement.

vue phare teno tenerifephare tenophare teno tenerife

BON A SAVOIR 💡

Le phare du Teno n’est pas accessible aux voitures du jeudi au dimanche. Il faut alors prendre un bus pour s’y rendre.

N° 9 : Emprunter les routes panoramiques et profiter des nombreux points de vue aménagés

Les routes TF-24 et TF-21 situées entre la Laguna et le parc du Teide recèlent de points de vue panoramiques à couper le souffle. Embarquez à bord de votre voiture de location, empruntez ces routes en lacets et arrêtez-vous aux différents points de vue aménagés pour admirer les divers paysages qui s’offrent à vous.

route teide teneriferoute panoramique teidepoint de vue teide tenerifenuages tenerifepanorama tenerife

BON A SAVOIR 💡

Il est préférable d’emprunter ces routes le matin, dans le sens La Laguna-Teide, pour éviter les contre jours.

Ces routes sont assez escarpées et étroites. Prudence donc ! Prévoyez aussi plusieurs heures devant vous car qui dit route en lacet dit vitesse modérée, donc temps démultiplié !

Autre route panoramique intéressante : celle du parc naturel de l’Anaga (TF-12), qui démarre après La Laguna. Plusieurs belvédères embrassant les vallées escarpées : Pico del Ingles, Mirador Cruz del Carmen, puis vers El Bailadero et Taganana…

Ce qu’on a moins/pas aimé

Parmi les lieux que l’on vous déconseille, ou du moins que nous n’avons pas appréciés:

  • Le Sud de l’île dans sa globalité: aucun charme à nos yeux. Il s’agit pour la plupart  des villes de stations balnéaires et de plages.
  • Los Gigantes : on dit qu’elles ressemblent aux falaises d’Etretat… Et on peut les admirer seulement depuis un point de vue aménagé à cet effet. De une, ce point de vue est trop loin et ne permet pas d’admirer grand chose. De deux, ces falaises n’ont vraiment rien d’exceptionnel, comparées à d’autres sur l’île…

BON A SAVOIR 💡

Où loger à Tenerife ?

On avait hésité à prendre 2 logements : un au Sud et un au Nord de l’île. Finalement, on a choisi un emplacement assez central, à Puerto de la Cruz, qui nous permettait de rayonner facilement sur toute l’île.

Nous vous conseillons ce logement Air BNB : il s’agit d’une chambre avec accès et salle de bain privés. La cuisine est partagée avec les hôtes, un charmant jeune couple et leur chat Meggie, pour un prix tout à fait raisonnable (30€/nuit).

Même si Tenerife est l’île la plus fréquentée des Canaries, elle est assez grande pour que tout le monde puisse bénéficier de ses trésors sans avoir l’impression d’un tourisme de masse. Elle nous a séduits par la diversité de ses paysages, tout aussi beaux et surprenants les uns que les autres.

A bientôt pour de nouvelles aventures sur les Iles Canaries 🙂

signature adele aurelien instant nomade

 

  1. […] Lanzarote et Tenerife, nous poursuivons notre exploration des îles Canaries en nous rendant sur La Gomera, la plus […]

    J'aime

    Réponse

  2. […] les 9 incontournables de notre roadtrip à Tenerife, nous vous emmenons à la découverte de cette superbe île en vidéo […]

    J'aime

    Réponse

  3. […] Fort » pour rien !), et des plages, de sublimes plages 😍. Contrairement à Lanzarote, Tenerife ou encore La Gomera, nous n’avons pas randonné sur l’île de Fuerteventura, mais avons […]

    J'aime

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :