Merzouga et les dunes d’Erg Chebbi | Notre expérience du désert marocain !

Après les Gorges du Dadès, Tinghir et les Gorges du Todghra, une nouvelle épopée nous attend, et pas des moindres ! En effet, nous nous apprêtons à nous aventurer, pour la toute première fois, dans le désert, dont le seul nom suffit à nous rendre rêveurs : le désert du Sahara ! Pour ce faire, nous nous rendons à Merzouga et ses célèbres dunes d’Erg Chebbi, situées à l’Est du Maroc. Un moment que nous attendions avec impatience (mais qui ne s’est finalement pas révélé si parfait que cela). En fait, entre satisfaction et déception, notre cœur balance. Comme d’habitude, on vous explique tout ! Et on vous livre également notre programme, si vous souhaitez vous aussi goûter au désert marocain. Yallah !

route merzouga maroc

Le désert marocain : où se rendre ?

Grosso modo, vous aurez le choix entre deux options si vous souhaitez vous rendre dans le désert marocain. Ici, j’entends par désert la représentation la plus commune que l’on s’en fait, i.e. une vaste région occupée par des dunes (appelée erg). Au Maroc, les deux plus grands ergs sont l’Erg Chebbi, situé près du village de Merzouga, et l’Erg Chegaga, situé près de la ville de Zagora. Nous avons choisi la première option, les dunes de l’Erg Chebbi figurant parmi les plus spectaculaires, mais aussi les plus célèbres du Maroc.

merzouga maroc
dunes erg chebbi désert

Le désert marocain : comment l’expérimenter ?

A Merzouga, où nous avons choisi de nous rendre, trois options s’offrent à vous pour découvrir le désert.

  • La balade dans les dunes les plus proches, à pied, gratuitement et par vos propres moyens (à Merzouga, un immense parking jouxtant les dunes vous permet de les approcher facilement). Préparez vos mollets, marcher dans le sable, c’est sportif !
  • L’excursion plus approfondie, à dos de dromadaire, voire en quad ou 4×4. Lorsque vous approchez des dunes, vous serez assailli par des agences vous proposant ces activités.
  • Puis l’expérience « complète », avec nuit dans le désert. C’est pour cette dernière que nous avons opté, car ce n’est pas tous les jours qu’on met les pieds dans un désert, n’est-ce pas !

La plupart des hôtels/auberges de Merzouga proposent des package : traversée en dromadaire + repas + soirée + nuit dans le désert. Nous avions rencontré un français plus tôt dans notre périple marocain, qui nous avait dit être arrivé à Merzouga sans aucune réservation, et avoir trouvé dans l’après-midi son excursion dans le désert pour le soir même (et en effet, dès votre arrivée à Merzouga, de nombreux hôteliers vous accostent pour vous proposer leurs services, vous aurez l’embarras du choix). Mais nous avons préféré réserver en amont, cela nous a aussi permis de comparer les notes des différents établissements sur Booking. Nous avons longuement hésité entre une expérience « basique » ou plus « luxueuse » (certains établissements proposaient de magnifiques tentes dans le désert 😍), et avons finalement opté pour un entre deux.

Quoi qu’il en soit, pensez toujours à vérifier ce qui est inclus ou non dans votre package : transfert aller et retour jusque et depuis le camp, dîner, petit déjeuner… pour ne pas avoir de mauvaises surprises !

 

BON A SAVOIR

  • Pour notre nuit dans le désert, nous avons opté pour un établissement noté 10/10 sur Booking (faux compte ? le doute est permis…) : Camp Berber Sahara.
  • Tarif : 38€ par personne incluant une tente privée (16€ pour deux), 1 dîner (20€ pour deux), 1 petit-déjeuner, et 2 transferts en dromadaire aller et retour (20€ par personne).
  • Pensez à bien vous renseigner sur les moyens de transfert jusqu’au camp ; parfois ils ne sont pas inclus, et vous devrez payer un supplément.
  • Pensez également à vous munir d’argent liquide pour payer votre excursion.

Notre expérience du désert : un avis mitigé

Je pense que notre avis mitigé provient de l’établissement que nous avons choisi pour notre aventure dans le désert. Sûrement pas le plus recommandable. Ni le plus sympathique. Vous pourrez probablement trouver mieux ! On sent bien que les « guides » ne prennent pas de réel plaisir à vous emmener dans le désert, si ce n’est celui d’empocher les 40€ que coûte l’excursion. Laissez-nous un peu vous expliquer le déroulé de cette virée dans le désert :

  • 16h : nous arrivons à l’établissement, point de départ de l’excursion (pas très bien indiqué, mais le guide nous attend dehors pour nous accueillir).
  • 18h : 2 heures plus tard, nous ne sommes toujours pas partis. Nous en profitons pour prendre une douche car ce n’est sûrement pas dans le désert que l’on va en trouver une 😅
  • 18h10 : nous enfourchons enfin notre bolide. En route pour 2h de traversée pour rejoindre le camp situé au milieu des dunes, à bord de notre super dromadaire. Et là… c’est le drame 🤣 ! 10 minutes, c’est rigolo, mais 2 heures, c’est carrément un fardeau ! Premièrement, ça fait super mal aux fesses. Deuxièmement, ce n’est pas stable du tout et il faut sacrément s’accrocher pour ne pas tomber en descente ou en montée ! Les crampes aux mains se profilent. Qui a dit que le dromadaire était de tout repos ?
palmier désert maroc
selfie chameau maroc
chamelier merzouga maroc
ombre désert maroc
balade désert maroc
désert merzouga maroc
promenade chameau maroc
ombre chameau maroc
dunes orangées maroc
balade désert maroc
  • 19h45 : notre chamelier nous fait descendre (ouf !) pour que l’on puisse profiter du coucher de soleil (il ne sera pas des plus jolis ce soir-là, le temps est voilé). Petite séance photo avec nos amies les bêtes. Et là… deuxième drame ! Notre guide commence à étaler sur le sable des morceaux de tissu, sur lesquels il expose des pierres « précieuses » (probablement peintes au mercurochrome). Nous demande si l’on est intéressé pour en acheter… On croit rêver. Même ici, en plein milieu du désert, la pression financière ne nous quitte pas. Nous sommes simplement venus profiter d’une virée qui s’annonçait inoubliable, de cet environnement apaisant. Et voilà que le harcèlement nous poursuit jusqu’ici. Nous refusons poliment, mais il commence à s’énerver, à baragouiner, à hausser le ton, et à remballer ses affaires d’un geste agacé. Stupéfaits, on se regarde bouche bée avec les autres touristes. La soirée commence bien, ça promet, se dit-on…
excursion désert merzouga
selfie chameau maroc
  • 20h : arrivée au camp. Avant de passer à table, on s’essaie au sand board, mais il fait vite nuit et on y voit plus rien ! Le dîner est servi, et on ne peut pas nier qu’il était plutôt copieux et très bon (entrée, plat, dessert, eau fraîche, pain…).
  • Toute la soirée : chants et danses traditionnels berbères. On profite de la non pollution lumineuse pour observer la voie lactée. On s’endort à la belle étoile. On se réveille pour aller dormir dans notre chambre/tente privée. La nuit n’est pas des plus reposantes, je pense sans cesse à la présence probable d’un scorpion 😅. Ah oui, car je ne vous avais pas encore dit ; lors de notre virée à Ouarzazate, l’un de nos hôtes nous avait déconseillé de nous rendre dans le désert à cette période de l’année, toutes les vilaines bêtes étant de sortie… on a failli renoncer, mais on se ne voyait pas passer à côté de l’expérience du désert.
voie lactée désert maroc
  • 5h30 : réveil aux aurores pour prendre la « route » à la fraîche et admirer le lever de soleil en chemin. Autant vous dire qu’à cette heure-ci, l’envie de se retrouver assis sur un dromadaire pendant 2h n’était pas des plus fortes 😅
sable désert merzouga
dunes erg chebbi maroc
dunes de sable désert maroc
lever de soleil désert maroc
selfie désert maroc
soleil désert maroc
  • 7h : arrivée sur la terre ferme ! Le petit déjeuner nous est servi à l’auberge. Après une bonne douche, on va prendre quelques photos dans les dunes accessibles à pied.
  • 12h : il commence à faire vraiment très chaud. Un peu plus de 40°. Après avoir admiré une dernière fois cette étendue désertique, nous repartons vers la prochaine destination !
roadtrip désert maroc
désert merzouga maroc
selfie désert maroc
immensité désert maroc
balade merzouga maroc
erg chebbi maroc
caravane désert maroc

Si c’était à refaire ?

Peut-être choisirions nous une excursion un peu plus « premium », moins « à la chaîne », en prenant davantage de temps pour nous renseigner sur les différents établissements. En fait, ce qui nous a véritablement laissé un goût amer, c’est cette « mauvaise » expérience avec notre chamelier. Si on la met de côté, tout s’est plutôt bien passé dans l’ensemble. Peut-être que notre attente vis-à-vis du désert était trop grande également et que finalement, sans nous avoir déplu, il ne nous a pas laissé un souvenir impérissable non plus. Certains diront que les dunes d’Erg Chebbi ne sont pas le Sahara… il faudra donc retenter l’expérience dans un autre pays ! 😁

Et vous, avez-vous déjà exploré le désert ? Comment avez-vous vécu cette expérience ?

A très vite, pour d’autres instants marocains !

signature adele aurelien instant nomade

4 commentaires sur “Merzouga et les dunes d’Erg Chebbi | Notre expérience du désert marocain !

  1. Bonjour,

    J’y étais avec ma famille il y a 10 jours et nous n’avons pas exactement eu la même expérience que vous.
    A Mersouga, nous logions chez Tonton et Ahmed notre hôte a vraiment été super. La journée, il nous a baladé en 4×4 tout autour de l’erg car il y a plein de choses à voir (des mines abandonnées, des villages abandonnés, des fossiles de tortues, …) et des points de vue magnifiques. Le soir nous sommes partis dans le désert à dos de dromadaires et je confirme que c’est parfaitement insupportable pour les fesses :-). Notre chamelier n’était pas très loquace (parle ni anglais, ni français) mais une fois au petit camps berbère bien isolé (pour 8 personens pas plus), nous avons passé une excellente soirée avec les personnes qui nous ont accueilli. Nous avons donc plutot été contents de ntoer épopée (vous pouvez voir les articles de notre journal de bord sur notre blog).

    Par contre, contrairement à vous, nous étions en février et il y avait très peu de touristes. De plus il ne faisait pas plus de 25/30°C en journée. Autre chose, l’été dernier nous avons passé un mois en Namibie et là les déserts c’est autre chose. Il n’y a pas de dromadaires mais une faune très variée et les paysages sont à couper le souffle. Ne serait-ce que le désert du Namib qui s’étale sur 300kmx120km avec des dunes de plus de 300m et un sentiment d’être seul au monde dans la majorité des endroits où nous sommes allés (sauf à Deadvlei) à comparer avec l’Erg Chebbi sur ces 30kmx7km c’est sûr que ça n’est pas pareil. Un voyage que je vous conseille de programmer dans les années à venir.
    J’en profite pour vous féliciter pour vos articles et vos vidéos, je prends beaucoup de plaisir à vous suivre.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour à vous, et merci beaucoup d’avoir pris le temps de rédiger ce commentaire très instructif ! C’est super intéressant de connaître le ressenti de chacun, et on voit bien que le votre est tout à fait différent du notre ! Comme quoi, il suffit de parfois pas grand chose (un hôte attentionné, des activités différentes…) pour qu’une expérience change du tout au tout ! Concernant la Namibie, c’est effectivement l’un de nos grands rêves de voyage… que l’on espère réaliser depuis quelques années maintenant. Mais tout vient à point à qui sait attendre ! ;). Merci pour vos encouragements, et bonne continuation au Maroc, si vous y êtes encore. Au plaisir de vous lire !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.